Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 12

Nouvelle séance et fin du scénario en cours, wéééé ! \o/
Le compte-rendu précédent est au bout du lien.

Petit rappel, si besoin était : je parle, dans mes comptes-rendus de partie, de joueuses et de personnages. Les PJs sont au masculin et leur interprètes féminines. Même si l’interprète pèse un quintal, porte une barbe et mesure deux mètres (mais je n’ai pas de joueuse qui fasse deux mètres. Des barbues, oui, mais pas aussi hautes.)

La partie était il y a au moins trois semaines, c’est un peu flou dans ma tête..


Sombres Cristaux – Épisode Douze

Devine qui vient dîner ce soir

L’équipe emmène Nyna vers la geôle la plus pratique pour eux – dans les locaux de la Rose d’Améthyste. C’est en route qu’ils se rendront compte qu’Erkatul avait suivi de loin et depuis un toit leur précédent combat.

Leur interrogatoire portera sur les motivations de Nyna (« se faire plus d’argent, être indépendante »), comment elle a obtenu la bourrulyne (« je savais qu’il voulait écouler son produit… Je lui ai proposé la distribution. ») et les tenants et les aboutissants du meurtre de Fectin (« autant pour éliminer la concurrence que pour me débarrasser de lui. Mardékanne m’a proposé de s’en occuper lui-même, pour un tarif avantageux… »)

Et c’est à peu près à ce moment-là qu’il entendront les échos de combats : l’acier qui rencontre l’acier, des cris de douleur, des coups de feu…

La ville est attaquée par des Mandréanniens ! Terme que les feys les plus prompts à réagir regrettent devant le regard torve de Kopynard à cette mention. Bref, des Dévoreurs apparaissent en ville on ne sait trop comment… Notre équipe rencontre très directement une douzaine de Mânelets menés par deux Ogrelins, qui chargent naturellement Kopynard. Zoryna prépare ses Sémantiques de Temporème, mais la force du Fenrige est telle que la seule assistance dont il a besoin est éventuellement physique… Symus fauche des Mânelets de son côté, Erkatul profite de ses carreaux explosifs pour faire un massacre (et des dommages collatéraux). Le second Ogrelin, après avoir fait un bleu au bras du Fenrige, voit sa rotule brisée par le marteau de Kopynard ; Zoryna lui offre une ablation de l’œil droit, ratant de peu le système nerveux central. Kyriliel créée une douve en pleine rue pour déstabiliser les pseudo-feys des Terres Blanches.

Une patrouille bien armée – ils possèdent des fusils – voit le combat, les met en joue, se ravise et part dans une autre rue… L’invasion est loin d’être anodine. La question se pose quand même de savoir si leur prisonnière a un quelconque lien avec cet événement ; une rapide vérification dans les geôles des mages-censeurs indiquera que tout y est normal. Les Dévoreurs gisant aux pieds des enquêteurs de la Rose d’Améthyste, ceux-ci cherchent à découvrir d’où ils viennent. En interrogeant les soldats (principalement des Géminirs Ulériels), ils déduisent d’où il est probable que les Dévoreurs sortent.

« Sortent » est le bon mot : après avoir fauché quelques groupes divers (Ogrelins et Mânelets, Aigrelins et Granguelins éventuellement dirigés avec plus ou moins de succès par une Marboryen en armure), ils verront des Aigrelins, ces rats humanoïdes, sortir d’une maison. Ils ne lui demanderont même pas ses papiers et pousseront l’enquête à l’intérieur en général et vers le sous-sol en particulier, d’où émerge une tête… émergeait une tête de Granguelin. Ils trouveront un cercle de transport quasiment identique à celui retrouvé quelques temps avant dans les égouts de Lydyl… et ils le retournent.

Il faut bien reconnaître que le « BLONK » d’une créature se téléportant la tête la première dans le sol a un côté un peu satisfaisant…

Ils sortiront pour se retrouver nez-à-nez avec un groupe étrange, portant tous l’étoile à neuf branches de l’Arcanium du Sud.

Étrange, parce qu’il comprend deux personnes d’environ 2m30 et une musculature impressionnante et dotées des oreilles typiques des Géminirs Ulériels… Voyant qu’ils ont affaire à la Rose d’Améthyste, ils proposent leur assistance, précisant qu’ils ont mis hors-service trois cercles de téléportation, ce qui en laisse deux actifs. Les deux groupes s’en chargeront très vite…

Générique de fin.


Petite session baston, histoire de faire plaisir aux bourrins. Enfin, surtout à un bourrin. Tant qu’à faire, j’ai lancé un élément un peu vieux et une accroche pour la suite.

À vue de nez, on en est aux deux tiers de la campagne, un peu plus – 70%. J’ai encore plein d’éléments à recycler en plus de ceux que j’ai à introduire… Je vais devoir les faire se rejoindre et ça c’est un chouette défi pour moi.


L’épisode 13 est par là.


La page Facebook est ; le site officiel est ici.
Ouaip, je fais de la pub et ça me rapporte que dalle.

Publicités
Cet article, publié dans Jeuderôlogie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.