Edmond

Paris, 1895. Edmond Rostand est dramaturge et écrit en vers… ce qui lui vaut un four monumental. Deux ans après, il est mis au pied du mur et doit livrer une pièce.

Ce sera Cyrano de Bergerac.

Je ne sais pas trop par où commencer.

Techniquement, il s’agit de l’adaptation de la pièce du même nom, par l’auteur d’icelle. Tourné à Prague, les décors, et plus particulièrement les extérieurs à Paris, ont été faits à grands renforts d’effets spéciaux et cela se sent..; mais cela confère toutefois une certain charme à ce Paris de la fin du XIXè siècle. Le bouillonnement culturel s’y sent.
La réalisation n’a rien de particulier, mais ce n’est pas non plus ce qu’on demande à ce type de film…

C’est un biopic, donc passablement romancé, déjà. À part le nom des protagonistes et le succès de la pièce, autant dire que les détails sont plus… flous.

….

Pffff, il y a PLEIN de choses à dire. Le jeu des acteurs, qui confine parfois au cabotinage (Mathilde Seigner, dont le personnage requiert d’être plus grande que nature… et donc d’en faire des tonnes), est agérable.

Mais surtout, Edmond est un hommage à Cyrano de Bergerac, une déclaration d’amour à cette pièce. Tout y est fait pour que chaque citation de la pièce se retrouve dans un écrin qui la sublime.

Et ça marche.

 

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.