Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 10

Nouvelle séance, nouveau scénario ; le compte-rendu précédent est au bout du lien.

Petit rappel, si besoin était : je parle, dans mes comptes-rendus de partie, de joueuses et de personnages. Les PJs sont au masculin et leur interprètes féminines. Même si l’interprète pèse un quintal, porte une barbe et mesure deux mètres (mais je n’ai pas de joueuse qui fasse deux mètres. Des barbues, oui, mais pas aussi hautes.)

Bon, j’ai passablement confusé l’endroit où ils étaient sensés être. Grumpf. Je corrige ci-après. C’est d’autant plus con que j’ai placé une solide partie de l’action autour des docks… les docks d’un fleuve, c’est pas terrible terrible. Point positif pour mon équipe : ils auront accès à plus de ressources.

Et comme j’écris ce compte-rendu avec un bon mois de retard, j’ai oublié PLEIN de choses. Mais l’essentiel est là.


Sombres Cristaux – Épisode Dix

Des p’tits trous, des p’tits trous…

La police de Sylnyve emmène donc nos enquêteurs sur les lieux du crime. Ils apprennent pendant ce temps que c’est un voisin qui a découvert le corps et qu’au regard de la nature éminemment sémantique du meurtre, s’il fallait prévenir les agents de la paix locaux, la Rose d’Améthyste était nettement plus concernée.

En effet, le défunt, un certain  XY, est retrouvé sur une sorte d’énorme lance d’obsidienne pas du tout naturelle, mais c’est dit dans l’épisode précédent.

Commençant à enquêter dans l’appartement, Kyriliel et Zoryna auront cet échange :

« Zoryna, merci de ne rien récupérer.
– Je ne vol… Je ne récupère rien d’utile à nos enquêtes. »

Symus et Kyriliel mèneront l’enquête auprès des commerçants du quartier, Kopynard assurera l’enquête de voisinage immédiat ; Zoryna et Erkatul enquêteront auprès des collègues ouvriers pour elle et du Second Marché pour lui.

En gros, ils apprendront :

  • que la victime s’appelle Charles Fectin ;
  • qu’il est / était le propriétaire de cet appartement, ainsi que de plusieurs autres, répartis dans les quartiers ouvriers ;
  • il ne semble pas garder plus d’argent qu’il n’est raisonnable chez lui ;
  • par contre ses meubles sont tous de qualité supérieure ;
  • une certaine Nyna Orozyel semble s’être « émancipée » de lui ; c’est par elle que vient la bourrulyne ;
  • elle vit dans le quartier des Harengs.

Zoryna repère un dealer de bourrulyne et l’équipe préparera une embuscade arrestation. Ils devront toutefois gérer un comité d’accueil musclé ; quelques échanges de coups plus tard, alors que la milice de Sylnyve attend que les choses se calment, nos PJs auront tout le loisir d’interroger deux gars consciencieusement entravés dans le sol, l’Argilisme ayant parlé…
Ah, bien sûr, Kopynard a fait voler en éclats la tête de son marteau au premier coup porté, à force de l’avoir trop travaillé…

Générique de fin.


Hinhinhinhin, j’ai eu plein d’idées pour la fin de ce scénario… J’en connais qui vont souffrir (ou pas).

Bon, faudrait que je les note, mais au moins je les ai toujours en tête.

Allez, la réelle difficulté majeure sera de… trouver une date pour la prochaine partie.


L’épisode 11 est par .


La page Facebook est ; le site officiel est ici.
Ouaip, je fais de la pub et ça me rapporte que dalle.

Publicités
Cet article, publié dans Jeuderôlogie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 10

  1. Ping : Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 9 | Élucubrations ursidées

  2. Ping : Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 11 | Élucubrations ursidées

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.