Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 9

Nouvelle séance, nouveau scénario ; le compte-rendu précédent est au bout du lien.

Petit rappel, si besoin était : je parle, dans mes comptes-rendus de partie, de joueuses et de personnages. Les PJs sont au masculin et leur interprètes féminines. Même si l’interprète pèse un quintal, porte une barbe et mesure deux mètres (mais je n’ai pas de joueuse qui fasse deux mètres. Des barbues, oui, mais pas aussi hautes.)


Sombres Cristaux – Épisode Neuf

La bourse et la vie.

Notre fine équipe habituelle vaque à ses occupations routinières : Symus est dans la paperasse, Kyriliel dans une bibliothèque, Kopynard à la forge, Zoryna en ville, à faire la petite main, draguer, Erkatul et K’lamy on ne sait trop où (les absentes ont toujours tort table à -2).

Notons que Kopynard utilise son temps pour améliorer l’équilibre de son arme. Il n’en est pas (encore) conscient, mais le résultat est Faible. Sa joueuse le saura en lisant ces lignes…

Un messager vient les déranger en milieu de matinée pour leur remettre une convocation au tribunal de Sylnyve pour témoigner dans l’affaire de la fausse monnaie frappée par la Compagnie du Bras Ardent.

Kyriliel ouvre une Enjambée de Sept Lieues, facilitant le voyage : quinze secondes au lieu d’une dizaine de jours, c’est avantageux…

Premières dépositions. Kyriliel notamment insistera sur le fait que Wylhelmyna Stromboly a fait en sorte d’alerter les autorités discrètement, afin de ne mettre ni sa vie ni celle de son mari en danger. Tous confirmeront qu’Ymelda est à l’origine de tout.

Le verdict est prévu deux jours plus tard… Du coup notre équipe a du temps à tuer ! Zoryna ira bosser de son côté, Kyriliel fera quelques (éprouvantes) visites de courtoisie, Symus se rééquipera… et Kopynard l’aidera à tester ! Notre légat, désormais Lieutenant, a troqué sa cotte de mailles pour une armure d’écailles émaillée aux couleurs de la Rose d’Améthyste et a pris un bouclier. Le Sunérien et le Fenrige iront tester l’ensemble en dehors de la ville. Symus en reviendra avec un bouclier cabossé et un bras aux nombreuses ecchymoses, mais sans blessures. Ceci dit, Kopynard a retenu ses coups…

La veille du verdict au soir, Zoryna verra un Minérien d’à peine 60kg tout mouillé se battre contre une demi-douzaine de Serliens – Minériens ET Sunériens. Il recevra plus de coups qu’il n’en donnera, mais restera debout malgré des blessures très importantes. Notre pirate sans bateau le suivra sans vraiment avoir besoin d’être discrète, son fey n’étant pas particulièrement capable de faire attention… Il s’effondrera d’ailleurs en tournant dans une venelle. Zoryna se précipite, vérifie qu’il est encore vivant (c’est à peu près le cas), fouille ses poches (à peine une vingtaine de ducats ; dans une bourse à part un petit cristal bleu friable) et hèle un Sunérien qui passe, lui promettant de le payer pour ramener « son ami à la maison. » Ce qu’elle fera, ponctionnant 10 des 12 Ducats récupérés depuis le porte-monnaie de Minérien inconscient.

Une fois à la Rose d’Améthyste, elle fera réveiller Kyriliel et Symus afin notamment d’ausculter son gars. Le premier diagnostic indique qu’il est dans un état critique et drogué ; une Lecture de Vie confirmera les multiples traumatismes au thorax, à l’abdomen, des membres mis à rude épreuve par le travail et surtout une cloison nasale complètement nécrosée. Zoryna se souvient avoir vu, effectivement un certain nombre de dockers et autres manœuvres effectuer un travail plus plus important que leur physique ne devrait raisonnablement leur permettre, et surtout continuer celui-ci au delà de la norme.

Elle présente alors le petit cristal trouvé sur le presque-cadavre. La réaction de Symus ne se fait pas attendre :

« Tiens ? Tu ne l’as pas gardé sur toi pour le revendre ? »

Devant cette substance bizarre et un « invité » dans le coltar, ils décident d’attendre le lendemain pour l’interroger.

Le lendemain matin, il expliquera, vaseux, que c’est un cristal de bourrulyne, une drogue qui est arrivée sur le marché il y a pas très longtemps. Lui-même en prend depuis une semaine (douleur des joueuses issues du corps médical à table : « il a flingué son nez en une semaine ! ») et cela lui permet de travailler plus longtemps et donc de mieux gagner sa vie… Il donnera aisément le nom de son dealer et où le trouver.

Notre fine équipe file ensuite au tribunal pour le verdict de l’affaire qui les a menés ici.

Ymelda sera condamnée à vingt ans de prison (d’aucuns diront que c’est une peine à perpétuité ; l’incarcération sur Crysalys a tendance à user les prisonniers) et Wylhelmyna Stromboly est condamnée à des travaux d’intérêt général.
Kyriliel la séquestrera réquisitionnera très spontanément.

Les personnages seront interceptés par la police locale dès leur sortie du palais de justice : un cadavre a été retrouvé, transpercé par une espèce de stalagmite en obsidienne…

Générique de fin.


J’ai réussi – au moins partiellement – mon objectif consistant à dire « oui, mais… » au lieu de « non ». Il y a bien eu un « laisse-moi finir s’il-te-plaît » coupant la proposition d’une joueuse, mais 1/ c’était pour faire avancer le scénario (notamment parce que nouvel événement extérieur) et 2/ la conclusion de la partie.
Autre satisfaction, un générique de début et de fin. L’idée est venue en allant / revenant du boulot, sans prévenir, en écoutant ces pistes. Paf. Ça fonctionne assez bien à mon goût. M’faudra quelque chose de plus péchu et épique pour la fin de la campagne….


L’épisode 10 est par .


La page Facebook est ; le site officiel est ici.
Ouaip, je fais de la pub et ça me rapporte que dalle.

Publicités
Cet article, publié dans Jeuderôlogie, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 9

  1. Ping : Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 10 | Élucubrations ursidées

  2. Ping : Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép. 8 | Élucubrations ursidées

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.