Star Wars Ép VIII – Les Derniers Jedi

Les épisodes VII et  IIIb ne laissent aucun doute sur le fait que je suis un FBDM.

Surprise ! Le VIII ne m’a pas laissé indifférent.

OH PUTAIN ! Le nerdgasm de DINGUE !

Je suis sorti de ma séance complètement secoué tellement j’ai trouvé ça bien.

Il est beau, les scènes d’action fonctionnent super bien, sont lisibles, les traits d’humour sont bien présents (Luke Skywalker est coupable de sarcasmitude aggravée et c’est assez inattendu après le personnage plutôt naïf et gentillet de la trilogie IV-V-VI ; Leïa est beaucoup plus sobre dans sa répartie qui n’est pas moins cinglante). La musique de John Williams est toujours splendide et les airs des nouveaux personnages (Rey, Finn, Poe) se marient excellemment bien avec ceux des anciens (Luke et Leïa).

Il y a une scène dont j’ai adoré la lumière parce qu’elle fait écho à une scène clé du précédent : la scène du décès d’un personnage majeur dans le VII, Kylo Ren est entre la lumière blanche du soleil et rouge de la base, puis bascule dans le Côté Obscur quand la lumière blanche s’éteint. Ici, c’est entre Rey et Ben Solo : lui est dans une lumière bleutée, tenté vers le Côté Lumineux par Rey ; elle dans une lumière rouge, tentée vers le Côté Obscur par Ben.

Je l’ai vu en 3d et ce n’était pas dégueulasse. Joie.

Quant au scénario… L’épisode VII annonçait beaucoup de choses, notamment un renouveau de la franchise. J’écris « renouveau » dans le sens où la trilogie et la prélogie ont fait leur temps et les choses doivent être renouvelées.

C’est exactement ce que fait l’épisode VIII, aussi bien formellement que dans l’univers. Luke répète à l’envi son désir d’en finir, le titre le dit, mais la thématique de la résistance à l’oppression reste présente.

Il casse les codes de la série ; là où son prédécesseur copiait l’épisode IV, lui bâtit l’attente du spectateur au fur et l’envoie dans une autre direction : cet épisode ne suit pas les canons des sept qui l’ont précédé et parvient le tour de force de pourtant rester dans leur continuité. Exemple tiré de la bande-annonce : Kylo Ren casse le casque qu’il utilise poru copier son grand-père. Ce n’est pas tant par colère que pour couper les liens avec le passé. Ce que L’Éveil de la Force faisait déjà… Les Derniers Jedi enfonce le clou.

C’est pour ça qu’il a d’aussi mauvais retours. C’est pour ça qu’il est génial. Il y a longtemps que je ne m’étais pas autant régalé devant un tentpole* : quasiment tout ce que j’ai anticipé, je me suis trompé. Je pense à la bataille finale, mise en place pour rappeler celle de Hoth dans l’épisode V. Ben non.
Dans l’ensemble, on passe d’un cycle de conflit paternel à celui du choix entre le bien et le mal, le juste et l’injuste, et la réponse est plutôt « non mais vous savez, on peut aller de l’un à l’autre hein, c’est une question d’équilibre. »

J’avoue (et ça ne me coûte pas bien cher) que chaque scène de Carrie Fisher m’a filé un pincement au cœur. Le carton de fin « in loving memory of our princess Carrie Fisher » m’a fait verser une larme. Soit dit en passant, Mark Hamill et Carrie Fisher sont les premiers noms à apparaître au casting. Délicate attention.

Ah, puis oubliez les porgs, ce ne sont jamais que des sortes de perruche. Les renards cristallins sont TELLEMENT plus beaux et cools.

Autre truc sympa : les femmes déchirent dans ce film. Leïa, dirigeant tranquillement la Résistance, l’amirale Holdo qui sauve la flotte résistante, Rose qui traîne Finn derrière elle (ça le change pas de l’épisode VII d’ailleurs heing), Rey évidemment… Les mecs sont carrément en retrait, à l’exception de Ben « Kylo Ren » Solo.


Et sinon, les épisodes VII-VIII-IX, on les appelle la postlogie ?


Conseil à tous ceux qui ne l’aiment pas parce que « ce film tue la saga » : investissez dans des sextoys et faites en usage. Vous avez bien besoin de vous détendre.
Les autres, profitez.
Perso, j’y retournerai.

 

(oui, cette chronique a vingt-quatre heures de retard)

 


* un blockbuster XXL.

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Star Wars Ép VIII – Les Derniers Jedi

  1. fabien dit :

    Salut. J’ai aimé ce film parce que … « tout suf l’épisode III »! Je n’attendais rien, et l’humour viens sauver pas mal de scènes. Je pourrai faire mon pisse-froid et ergoter… mais ça reste Star War et la génétique de la franchise impose pas mal de trucs, la plupart au delà du bon sens le plus élémentaire… Sauf quand la force entre en action.
    Et pour moi, le combat d’arrière garde de Luke est LE truc cool de la franchise.
    Ensuite il y a Rey, dont le côté mary-sue est bien géré. Du coup, le quelques avancées qu’apportent ce film sont plus que bienvenues. Je n’attends rien du IX (sans humour aucun), mais j’irai le voir sans les mêmes craintes que celui là.

    • Cousin Nalesk dit :

      Il y a encore énormément de choses à dire sur le VII et le VII, en eux-mêmes et par rapport au reste de la saga ; aussi bien sur le plan de l’univers que d’un point de vue méta…

      • fabien dit :

        L’aspect « truc consummériste a voir  » et qui n’a pas répondu à mes attentes -pourtant pas immense- m’a surement aveuglé. Mais non, je ne reperdrai pas deux heures pour revoir le VII

      • Cousin Nalesk dit :

        La relation entre le VII (pur hommage avec sa crème de fanservice) et le VIII (déconstruction du V) est pas simple. Perso je n’attendais rien du VII, je n’ai pas été déçu ; et de toute façon le IV est mon préféré quoi qu’il arrive… Alors forcément, que le VII suive sa structure n’a pas été un problème pour moi.

        Bref, faudra que j’écrive cet article « pourquoi Star Wars VII est brillant » un de ces jours… Il n’est en maturation que depuis un an après tout.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.