Justice League

Batman vs Superman laisse ce dernier pour mort (oups j’ai spoilé). Du coup, l’humanité se retrouve un peu la gueule enfarinée, à pas trop savoir quoi faire, parce qu’elle a perdu son Héros. Pendant ce temps-là, Batman court après trois boîtes figurant dans les notes de Lex Luthor et Wonder Woman se fait discrète à bosser au Louvre pendant que d’autres méta-humains font leur vie de leur côté alors que Batsy garde un œil dessus.

Donc forcément, une menace cosmique débarque et il faut lui casser le nez. Simple.

Troisième réalisation (ou presque) de Snyder dans le DCCU, la Ligue de Justice est le pendant DC des Vengeurs.

Mon opinion à contre-courant sur BvS:DoJ me donnait vachté envie de voir JL. Wonder Woman m’avait confirmé dans mon envie, donc ouais, a priori positif.
Et vous savez quoi ?
Cette chronique a perdu toute objectivité à ses premiers mots.

Brèfle. La patte « action débridée » de Snyder est bien là, même s’il a confié la fin de la réal et des reshoots à Joss Whedon, qui avait travaillé avec lui dessus. La pression a été trop forte pour lui à cause de sa vie personnelle. La presse s’est étalée sur le sujet mais c’est un cas de figure que je ne souhaite à personne. Bon, la réal est propre, quoi. L’action globalement lisible – les leçons de Man of Steel et BvS ont été apprises – et même, et même, et même l’étalonnage est moins dégueulasse : on a moins une impression de sépia. Donc ouais, il y a des couleurs ! Plus que pour Wonder Woman !

Les dialogues sont super propres. L’humour n’est jamais très loin – Flash pour l’aspect potache et Aquaman pour la vanne –  mais ça reste sérieux. On est (très) loin du rythme de mitraillette à vannes de Thor: Ragnarok et du coup on profite vraiment de la tension dramatique l’action et de l’humour…

Bon, il est nettement moins lourd que BvS heing. Une seule arche narrative, bam, trois actes bien distincts, pif paf pouf, on envoie. Simple et efficace.

Bref, je me suis fait draguer par un film et j’ai aimé ça.

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Justice League

  1. Corben dit :

    bon à savoir…
    j’aime bien la série DC, même si certain film on des défaut…

  2. fabien dit :

    Je l’ai grave kiffé.

  3. fabien dit :

    l’aspect kikoulol m’a un poil gêné… Mais j’assume

    • Cousin Nalesk dit :

      Ah bah Flash est, dans cette itération du DCverse, un post-adolescent doublé d’un fanboy de Batman et Superman. Ça a sa cohérence… Je comprends que ça gène un peu, mais cela lui donne le rôle de « comic relief » là où l’humour d’Aquaman tourne autour de l’image de macho dégagée par l’acteur. Le coup du lasso est d’ailleurs super bien vu pour ça, même si ça sort de n’importe où. Peut être un problème de continuité dû à des scènes coupées ?

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.