Compte-rendu de partie : Cœur de Dréanne ép 6

Cette fois, ça sera tout frais : je l’ai tapé le lendemain.

Épisode 6 : Dénouement des Monnaies

Notre équipe commence donc à interroger ses prisonniers, commençant par Rigobert Astymin, l’Artinite. Celui-ci leur dira que le Bras Ardent a pris ses quartiers à l’Auberge de la Chope à Vapeur, à Naxyr. Il leur préparera même un plan des lieux… Ressemblant, si on ne le tient pas droit et en fronçant les sourcils, à un portrait-robot de Sunérien. Après des encouragements dentaires de Kopynard, qui est retourné dehors pour le moment où son sort de rapetissement se finira, il en fera un nettement plus correct et lisible… Zoryna et Erkatul, eux, fouillent les lieux, des fois que quelque chose d’intéressant s’y trouve. Kyriliel stabilise l’état du Sunérien à la hanche broyée : celle-ci devient une hanche cassée.

Kopynard verra rapidement arriver une importante troupe de la milice de Vényzeule : dix arbalétriers, dix fusiliers et deux sortes de robots à vapeur faisant à peu près sa taille…

Le sergent – un Tralam, évidemment – s’écriera bien entendu « Rendez-vous ! Vous êtes cernés ! » Symus devra expliquer que son groupe est en pleine enquête concernant un trafic de fausse monnaie et qu’ils viennent de découvrir l’atelier de frappe… Le sergent accepte, ronchonne que ses services n’aient pas été prévenus, et acceptera de repartir, non sans laisser la moitié de sa troupe sur place. Les dégradations immobilières ne seront pas retenues contre Symus et son équipe… et les geôles de Vényzeule sont prêtes à accueillir les prévenus.

La Tralame arrêtée, Wilhelmyna Stromboly, expliquera sa situation… Le Bras Ardent l’a prise en otage ainsi que son mari ; la compagnie de mercenaires l’a forcée à frapper de la fausse monnaie, profitant de son appartenance à la Guilde des Outilleurs pour obtenir le matériel nécessaire. Afin de s’assurer de sa coopération, ils ont permis une correspondance entre elle et son mari Gerhardt. Elle a donc décidé d’enchanter légèrement le nickel utilisé pour frapper des ducats plus aisément ; la contrefaçon est donc rigoureusement mécanique, mais le délit sémantique est plus délicat à constituer… Toutefois, l’équipe de la Rose d’Améthyste apprécie l’ouverture et la sincérité des aveux. Néanmoins, ils décideront de l’incarcérer pour le moment.

Elle soulignera également un important problème : son mari est un spécialiste des explosifs…

Symus et son équipe choisiront donc d’aller au plus vite à Naxyr.

Sauf que la soirée commençant, la navette fluviale ne circule plus : il leur faudra attendre le lendemain matin.

À la première heure, l’équipe de Symus récupérera madame Stromboly avant d’embarquer sur la navette en direction de Naxyr. Ils en profiteront pour apprendre la disposition du domicile Stromboly : à part de la ville, une petite maison et une grande dépendance-laboratoire (sans toit).Ils passeront devant la cité horlogère de Pagyrande, d’où ils profiteront (?) d’une vue imprenable sur Vényzeule… et verront au loin le champ de tir où se déroulent les essais des nouveaux modèles de canons mis au point dans la vallée.

Arrivés à Naxyr, les délicates effluves des divers produits chimiques créés, inventés, analysés, testés dans la cité les accueillent avec la grâce et la finesse d’une massue dans le nez… Et ils seront très vite mis dans le bain : à l’est de la ville, une explosion emporte le toit d’une maison. Bienvenue à Naxyr où se trouve le siège de la Guilde des Chimistes…

Avant de partir à la Chope à Vapeur, l’équipe d’enquête décide de passer à l’action et d’aller directement s’occuper de la maison des Stromboly. Leurs projections sont chamboulées par la présence d’une grosse cabane en bois Erkatul et K’lamy contourneront la sentinelle somnolente et elle pourra constater la présence dans la cabane d’une troupe du Bras Ardent, en train de libérer un Tralam correspondant à la description de Gerhardt… Erkatul se cachant sous une fenêtre.

Et là, c’est le drame, tout s’enchaîne.

Kyriliel lance un sort convertissant les bruits émis par la sentinelle en Krysme ambiant et Kopynard fonce et fait voler d’une gifle le Minérien qui, bien sûr, l’aperçoit se ruer sur lui et appelle ses copains sans succès. Son atterrissage sur le crâne lui garantira un décès rapide et globalement silencieux. La porte de la cabane s’ouvre et un Sunérien commence à sortir… Zoryna, qui a accéléré ses mouvements par Temporème, et Symus s’élancent ; Zoryna arrive la première, découpe la jugulaire du mercenaire et saute à l’intérieur. Erkatul tire un carreau explosif dans la fenêtre et commence recharger son arbalète ; les mercenaires seront surpris par la détonation et se préparent à un front double. Symus suit la pirate, piétine son (très lointain) cousin et l’achève du même coup. Zoryna tente de se faufiler jusqu’à l’Artinite sémanticien du groupe mais un Minérien s’interpose ; elle lui ouvrira l’abdomen d’un coup de sabre avant d’enfoncer la pointe de sa lame dans le mercenaire magicien. Erkatul tire un second carreau dans l’icône d’Ioucouncoun ; s’il la touche, celle-ci ne se brise pas à l’impact du carreau… mais bien à l’impact au sol. Pendant ce temps, Kopynard ouvrira le toit d’un large coup de son marteau, y créant une brèche de deux mètres cinquante sur soixante centimètres… Au milieu des débris, Symus intimera l’ordre au Bras Ardent de se rendre. Le Fenrige en profite pour récupérer Gerhardt et le sortir de là où il se trouve, juste derrière la porte.

Kyriliel, courant jusqu’aux lieux, verra la porte de la maisonnette des Stromboly s’ouvrir et révéler une colossale Sunérienne, armée d’une hache fort menaçante… Ymelda Zornvyr s’apprête à botter des fesses, puisque ses gars n’en sont pas capables. K’lamy, se préparant à l’arrivée d’un nouveau golem de pierre, finit à ce moment d’incanter un Contrôle Spirituel et parvient à passer les défenses psychiques d’Ymelda (qui résiste mieux que ce à quoi l’Animorphe s’attendait !)

Entre la puissance physique de la Rose d’Améthyste et leur patronne réduite à l’état de marionnette, les mercenaires se rendent docilement. La police locale sera un peu surprise de voir autant de prisonniers débarquer d’un seul coup ; le reste des équipes logeant à la Chope à Vapeur ne demandera pas son reste pour se rendre, les Artinites allant jusqu’à se précipiter sur plume, papier et encre pour démissionner…

Notre équipe, l’un dans l’autre, obtiendra des aveux : Ymelda a lancé une opération de contrefaçon de monnaie pour s’enrichir afin d’acheter du meilleur matériel et aller sur le front du Sud, à la frontière avec les Marches du Pral, où les rumeurs de combats sont persistantes. Ils ont embauché Mardékanne afin que celui-ci leur blasonne un esprit ; elle pourra même produire un contrat où les capacité d’Ioucouncoun sont explicitées : défense du groupe et soins sont ses prérogatives. Faire travailler Gerhardt, c’était du bonus…

Bonus auquel s’intéresseront Symus et son équipe. Monsieur Stromboly est extrêmement fier de leur présenter son chef d’œuvre, la Teutonique : une énorme fusée bourrée d’explosifs qu’il met au point « pour voir si ça fonctionne ». Nos héros (?) font là face à la déraison tralame pour les projets les plus étranges… Wilhelmyna leur remettra également la source de ses connaissances en Argilisme : un exemplaire incomplet de l’Initiation à l’Argilisme qui intéresse vigoureusement les deux magiciennes.

Ils rentreront bien vite, Kyriliel ayant compris les principes de l’Enjambée de Sept Lieues ; d’abord à Jamarys, afin qu’Erkatul puisse signaler à son contact la fin des problèmes de monnaie, puis à Lydyl où ils pourront remettre rapport et notes de frais à qui de droit…


La page Facebook est ; le site officiel est ici.
Ouaip, je fais de la pub et ça me rapporte que dalle.

Publicités
Cet article, publié dans Jeuderôlogie, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s