Codex Deathwatch : purgez le xeno

Ouaip, j’ai mis du temps à me le procurer. Çaymal. Mais il en vaut la peine.

Niveau matos, on est sur un terrain connu : bouquin en quadrichromie, des photos hénaurmes et magnifiques, une grosses section fluff, et puis le tableau des coûts de l’équipement, les fiches techniques, le matos, les résumés. En 112 pages. Et une petite surprise : il est imprimé au Royaume-Uni et non en Chine… Du coup, le tarif fait un peu moins mal – en tout cas moralement.

La traduction est toujours aussi mal branlée – en particulier la « Longue Veille » bien lisible en quatrième de couverture et qui reste « Long Vigil » dans le fluff.

À la base, je voulais ce ‘dex pour faire un succédané des codex Chasseurs de Démons et Chasseurs de Sorcières : Chasseurs de Xenos. À base d’inquisiteurs, de troupes de choc de l’Inquisition, d’assassins et d’unités d’élite – en l’occurrence des gens en armure énergétique.

Puis j’ai mis la main sur la boîte DeathMasque, mais si vous me suivez vous êtes au courant, et là j’ai pu lire le gros des règles spéciales, les Tactiques de Mission. Perso, j’aurais plutôt vu Ennemi juré (Xenos), m’enfin bon, ça fonctionne aussi. Sur le coup, un peu déçu. Et vachement hypé par la compo des équipes de la boîte – vachté diversifiées. Sans compter sur celle de DeathWatch Overkill, qui comprend un Terminator (Salamanders ! <3), un motard White Scar et un Raven Guard à réacteur dorsal.

Assez peu de règles spéciales, notamment dans le matériel, mais par contre… Les flingues ont des stats de malades. Enre le fusil Deathwatch et le canon frag DW, les munitions spéciales et les bols hellfire… et puis les compos des formations. Et là, franchement, ej trouve que c’est finement étudié : la majorité d’entre elles sont des variations autour du thème de la kill team : peu de figurines (une contrainte récurrente est moins de 10 figurines pour la formation, hors transport), un bonus précis (généralement ciblant un rôle stratégique) et zou galinette. Il y en a même une métamorphe, dont l’intérêt change en fonction de son patron (chapelain, archiviste ou capitaine de la DW)… et bien sûr le grand rassemblement qui meule. L’ensemble m’a l’air assez équilibré… au point que j’aurais aimé un codex Chevaliers Gris écrit sur le même modèle !

J’aime bien l’idée des unités d’élite – Terminators, vétérans d’assaut, motards – dont l’unité de base est de un gars.

Si GW continue à produire du matos pareil, tant mieux. Leur virage pris avec le changement de PDG est un bon virage, puisqu’ils communiquent enfin sur les réseaux sociaux, teasent à mort, laissent passer des infos en magasin… Font revivre leurs antiquités (Blood Bowl ! Space Hulk ! Epic, Mordheim sont prévus ! HeroQuest aussi (et là je vais pleurer en regardant le mien…) !)

 

Publicités
Cet article, publié dans Jeuderôlogie, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Codex Deathwatch : purgez le xeno

  1. Corben dit :

    Mordheim et héroïques ?!?
    tain, si ils refont mordheim ( de loin mon jeux préfére) j’espère qu’il sera aussi bon …
    Silver tower c’est pas héroïques ? Soit dit en passant je bosse pus sur le miens, et j’ai peut être un coup pour en récup un, hq25 va peut être arriver en mars…ou pas

    Sinon sympa cette petite revue du dex ! m’en faut hein mainant :/

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s