La Fille du Train (2016)

Rachel prend tous les jours le train et tous les jours, elle regarde, pour ne pas dire épie, la maison voisine de celle qui fut la sienne. Elle imagine la vie de la jeune femme qui y habite, Megan. Un jour, elle le voit avec son amant… Le lendemain, on annonce sa disparition et Rachel ne le supporte pas.

Je vais spoiler divulgâcher, vous êtes prévenus.

Adaptation d’un polar à succès de Paula Hawkins que je n’ai pas lu (mais Ma Meilleure Moitié oui), je suis allé sans aucune attente voir ce film. Je n’ai pas été déçu, parce que j’en suis ressorti extrêmement sceptique…

Bon, je ne cracherai pas non plus dans la soupe, les actrices et teurs sont très bons dans leurs rôles respectifs. La musique est signée Danny Elfman, dire qu’elle ne fait pas le boulot serait exagéré.

Mais voilà. Ça ne fait pas tout.

Le livre, déjà, sautait dans le temps – avant, après la disparition, entre six mois et deux ans (je soupçonne même un peu plus). Le film aussi, du coup. Sauf que la majorité des réalisateurs font en sorte – notamment par les couleurs – de montrer qu’on est à un autre moment. Tate Taylor, non. Un petit carton pour indiquer que le flashback commence et puis c’est tout. Bon, après, ça entretient la confusion… Parce que sinon, on voit venir el dénouement – les indices, peu nombreux, sont distillés de loin en loin et c’est heureux parce que s’ils étaient tous révélés à la moitié du film, à 55% l’audience a compris et va s’emmerder pendant les 45% de temps restants. Alors bien sûr, le personnage principal, Rachel, est alcoolique depuis un temps certain, du coup ses repères sont un peu flous, mais bon… Et puis surtout, l’intrigue est un poil trop prévisible – qui, c’est simple ; c’est le comment qui est moins évident… Mais du coup, le surprise ending affublé par IMDb est un GROS poil abusé : l’ex-mari qui saute la nounou et la tue quand elle lui annonce être enceinte (peut être de lui), c’est pas franchement subtil.

J’ai quand même été surpris par l’apparition de Lisa Kudrow, que ma génération a connue comme étant Phoebe Buffay dans Friends. J’apprécie qu’elle n’ait pas un recours vigoureux à la chirurgie esthétique…

J’ajoute à ça un titre déjà vu en 2009 et en 2013… C’est d’un pratique…

À réserver aux amateurs du genre. Et encore, je crains que ça ne soit un peu trop convenu dans ce style pour eux…

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.