Zootopia

Judy Hopps, depuis l’exploitation de carottes parentale, rêve de devenir officier de police à Zootropolis.
Elle le devient et hérite d’un cas à régler en 48 heures sous peine d’être virée.

Détail : elle est un lapin ; ses collègues flics sont tous de grands mammifères (gnou, éléphant, lion, loup…)

Ok. Bon. C’est un Disney. Ce qui me grumpfe passablement, j’ai une vieille allergie à cette écurie.

Mais bon. Ils s’améliorent. C’est pas comme si La Reine des Neiges était si mal que ça, heing.

Brèfle.
L’animation est bluffante – certains décors donnent un sentiment de photoréalisme, les personnages sont hyper expressifs, de ce point de vue c’est une réussite.

Le scénario… c’est peut être là que le bât blesse. Polar assez classique, on voit venir les retournements, mais bon : c’est quand même destiné à un public assez jeune… Ceci dit, tout cela fonctionne très bien. Les tropes s’enchaînent mais font leur boulot agréablement.
Les personnages sont assez attachants. D’aucuns regretteront l’absence de volatiles, mais l’univers est bâti autour d’une civilisation de mammifères, alors forcément… Par contre les lois de la physique on les oublie : Zootropolis possède un quartier désertique juste à côté d’un quartier polaire.
Les dialogues sont très bons, bien punchy, ça passe très bien ; tout un  tas de références se baladent de partout et elles sont tellement bien utilisées que c’est un régal.
Je me suis sincèrement bidonné plus d’une fois, je ne m’y attendais pas, c’est ultra cool.

Mais surtout, bon sang, les messages véhiculés par ce film ! La vache que c’est bon !

  • on peut être ce qu’on décide de devenir dans la vie, quelles que soient nos origines.
  • nous n’avons pas à nous laisser dominer par notre nature
  • ce sont nos différences qui nous font vivre ensemble.

Parce que oui, ce film tacle le racisme et la misogynie. La chanson finale – la seule du film – (interprétée par Shakira) résume le tout : « oui, je ferai des erreurs, mais j’apprendrai et je continuerai à construire un monde meilleur » (en gros, heing).

Brèfle. Zootopia il est bien bien bien. Allez donc le voir.
Vu en VO plutôt qu’en VF. Pourtant c’est de l’animation mais là j’avais un peu peur… Ça fonctionne probablement moins bien dans la langue de Molière.

(roooh, le magnifique tacle sur Let It Go de La Reine des Neiges, en plus ! Un peu gâché par les sous-titres mais tellement magique !)
Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Zootopia

  1. Corben dit :

    depuis que Lasseter est directeur créatif, la qualité des disney c’est amélioré. pour moi ils étaient encore bon tant que c’était encore du « dessin animé » (à part certain film et beaucoup de chanson !)

    mais content que tu en parle, je n’avais pas vus cette sortie !

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s