Les Chevaliers du Zodiaque – La Légende du Sanctuaire

Reprendre les 31 heures d’anime de l’arc du Sanctuaire et les compresser en 93 minutes ? Beau challenge.
Est-ce réussi ?
Bonne question.

Les producteurs d’Albator ont à nouveau frappé, avec cette fois une icône de ma jeunesse, les Chevaliers du Zodiaque.

Ah, les Chevaliers du Zodiaque.
Une diffusion hachée, des épisodes diluant l’action au possible, un doublage parfois discutable et surtout un incontournable de la coolitude. Personnellement, c’est aussi la frustration de n’avoir JAMAIS pu tout voir. CDZ Abridged a d’ailleurs (récemment) comblé ce manque.

Bref, un mythe (oui, c’est choisi comme mot).

Les puristes ont hurlé / hurlent / hurleront pendant le visionnage. Perso, j’ai bien aimé, mais…

Comme Albator, le visuel est parfait. Comme c’était une séance en 2d (et en vf), j’ai pu en prendre plein les mirettes. La réinterprétation des armures est super sympa et propose des détails plus cohérents que l’anime et le manga. Je pense notamment au mode « stockage » des armures : plutôt qu’un gros coffre, les armures de bronze tiennent dans une petite amulette… Celles d’or dans une grosse plaque à peu près de la taille d’un torse humain.
Le Sanctuaire est une sorte de demi-plan où le temple, le colisée et les douze maisons des Chevaliers d’Or flottent dans les airs – c’est juste magnifique et, dans l’esprit, un peu du genre de Jupiter Ascending… même si je doute qu’il y ait un réel lien.

Ça, c’est la partie bien. Parce qu’une bonne partie du reste me laisse sur ma faim, sans pour autant être mauvais pour autant. En fait, beaucoup de choses sont gâchées par ce sentiment dont je n’arrive pas à me défaire : c’est une version raccourcie. C’est pas possible autrement, ils ont oublié des scènes.

Déjà, l’exposition qui tue. Le majordome qui explique à Saori qu’elle est l’incarnation d’Athéna et qu’il existe des Chevaliers qui la protègent – en deux minutes et pour ses seize ans, juste avant qu’un chevalier (de fer je crois) ne leur tombe dessus, pour se faire poutrer par Seiya juste derrière.
Sérieusement, c’est dommage quoi. Cette déviation du matériau d’origine est à la limite de l’insultant et surtout rend Saori hyper pénible dans un rôle de demoiselle en détresse déjà pas reluisant ? Et surtout, pourquoi la montrer soigner une blessure de Seiya quand ils étaient jeunes ? Pour pouvoir lui faire dire « je dois cacher ce pouvoir » ? Raaaah mais ce genre de connerie de planquer son pouvoir c’est bon pour la Reine des Neiges, quoi !
Ensuite, la caractérisation. Elle est super bonne, on sent que chaque personnage est bien défini (Shiryû est super sérieux, Seiya effronté comme pas deux, Hyôga taciturne, Shun un peu en retrait mais toujours pertinent…) mais du coup on n’en profite pas : pas le temps. La scène d’après-générique est d’ailleurs excellente et souligne ce souci…

J’ai aussi trouvé que le film souffrait d’un problème de tonalité, un peu le cul entre deux chaises : l’aspect shonen, c’est bon, on a. Mais il y a aussi des pures scènes de comédie qui sont excellentes. Mention spéciale au Masque de Mort, qui est complètement ravagé du bulbe et accueille les Chevaliers de Bronze dans un véritable son et lumière hallucinant. Le Chevalier du Cancer est un psychotique parfaitement fou à lier et ça claque. Celui de l’anime était inquiétant, lui est carrément révoltant, presque au niveau d’un Kefka Pallazo ou du Joker. Saga des Gémeaux semble presque sain d’esprit à côté… Ça, j’adore. Mais le sérieux général en prend un coup… Dans le même genre, Shiryû qui explique qu’il traverseront les maisons de chaque constellation… et les trois autres qui filent doucement dans son dos : « mais ça vous intéresse pas ce que je dis ? »

En fait, il m’a laissé un goût de pas assez. On aimerait que les personnages – TOUS les personnages – soient plus développés et qu’on nous montre les choses plutôt qu’on nous les dise.

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.