Nob motard

Il traînait depuis un moment sur mon établi en attendant d’être pris en photo… Je l’ai peint assez vite, c’était cool en fait. Et puis j’ai attendu presque deux mois pour le prendre en photo…

Vroum.

Vroum.

Point de vue montage, je suis assez frustré par le kit. Il est magnifique hein, plein de rabiots fabuleux, mais les bras tenant le guidon nécessitent de couper le-dit guidon.
Sans pour autant l’atteindre… Du coup c’est pas raccord.
Vous remarquerez également le socle fait maison, à l’aide d’un socle cavalerie et un socle rond 25mm coupé en deux. J’ai dû rater le milieu… Alors que GéWé propose désormais des socles gélule pour motos. Inclus dans les kits de motards orks les plus récents… Tout pour me grumpfer, quoi.
D’ailleurs, j’utilise ces motards là pour figurer des nobz motards… Et les anciens, datant de Gorkamorka, pour des boyz motards. Nanmého.

Les métaux sont hyper basiques. Brossage acier graissé PA sur une couche de Tin Bitz. Ce dernier a été appliqué à l’aérographe, et ça a fini sur une sale surprise : c’est TRÈS épais… et ce malgré une dilution certaine. Je ne comprenais pas pourquoi la couleur suivante avait du mal à sortir de l’aéro… Normal, le conduit du godet était bouché à 80%…. Le prochain ne me fera pas ce tour de con.

3/4 arrière droit.

3/4 arrière droit.

Le reste… Du rouge, un peu de jaune… Petite satisfaction sur le rendu de la peau. Sérieux, c’est une affaire qui roule.

Et 6 marius dans mon escarcelle, mon défi des 150 pour la fin de l’année étant mis à mal par un gros accès de flemme + Netflix…

Total bloggé : 86 marius.
J’y crois.

Petit bonus : j’ai commis un fail monumental en perdant un fling’ de motard (je suppose un passage d’aspirateur y être pour quelque chose). Vous avez le droit de rire grassement en me pointant du doigt. Mais je suis retombé sur mes pieds… et j’en pète d’autosatisfaction.

Non, « péter d'autosatisfaction » n'implique pas de flatulence.

Non, « péter d’autosatisfaction » n’implique pas de flatulence.

Aaaah, la boîte de bitz, c’est bien quelque chose de fabuleux…

La carte plastique, c'est fantastique.

La carte plastique, c’est fantastique. J’ai quand même ajouté une seconde épaisseur…

J’vous laisse découvrir ce que j’ai utilisé pour ce faire…

… …

J’ai failli oublier ce petit gars.

Dziiiiiiiiiii...

Dziiiiiiiiiii…

Un mékano à diskeuz’ – faite maison. Bon, c’est pas régulier, mais c’est un début… Comme la jambe bionik. Les deux réclament un petit peu de stuffage, je vais peut être dégager l’icône dorsale… Mais là aussi, j’ai pillé ma boîte à rabiots. Un corps d’il y a une dizaine d’années, des jambes (enfin, une jambe) plus récente (le plastique est plus dense), une tête de motard, un paquetage de mékano (issu de la boîte de pillards / kramboyz), un bras de nob, un morceau de kikoup’, un autre de fling, et zou galinette.

Sinon, apéro ?

Publicités
Cet article, publié dans Peinturlure, est tagué , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s