Albator / Space Pirate Captain Harlock

Depuis à peu près deux ans, je bouillonnais. Un long métrage Albator était dans les  tubes. Il est sorti le 25 décembre dernier. J’adore ce personnage et son univers, il a été le héros de mon enfance, l’Arcadia est pour moi LE vaisseau spatial. Du coup ça donne quoi, Harlock 2014 ?
L’Humanité est en déclin après avoir conquis les étoiles. Après avoir tenté de réinvestir la Terre (à pas loin de 500 milliards d’individus) et s’être mis copieusement sur la tronche, la Coalition Gaia met un terme à la Guerre du Retour et déclare la Terre espace sacré inviolable : l’Humanité mourra en regardant la Planète Bleue… Mais le capitaine Albator n’est pas de cet avis et se rebelle contre la Coalition. Attention, des spoilers se cachent dans la bande-annonce qui suit… et après le saut.

Une séance à 22h30 ? Pas grave.
En 3d ? On fera avec.
En VO ? Même pas peur.

J’évacue tout de suite ce qui n’est pas bon : la 3d. Je ne sais si c’était dû à un mauvais réglage du projecteur ou à un défaut dans la programmation des images, mais elle m’a fracassé les rétines. Une horreur. Chaque source de lumière était floue. Manque de bol, l’esthétique du film joue énormément sur les clair-obscurs et le contraste entre l’ombre et la lumière (c’en est même un plot-point…) Sans compter sur tous les compteurs / indicateurs et autres écrans de l’Arcadia, très lumineux tous autant qu’ils sont ; ça tombe bien, il n’y a quasiment pas d’autre source de lumière dans le vaisseau… Et c’est ÉVIDEMMENT valable pour les sous-titres… Ne comprenant pas le japonais (sorti de neko, kawai, kinoko, ichi et baka) il m’était impossible de m’en passer. Aïe.
Ensuite, le scénario… De nombreux éléments des sagas précédentes étant réutilisés (Tojirô est la conscience de l’Arcadia, Harlock s’est retourné contre le gouvernement terrien, Miimé est une Nibelung, Yama / Tadachi veut/doit tuer Harlock (c’est établi durant le premier quart d’heure du film, qui traîne sur la Toile depuis un bien six mois, donc NON ce n’est pas un spoiler !)), on voit venir un certain nombre d’événements. M’enfin bon, rien qui soit très étonnant quand on connaît un peu l’univers…

Et sinon, c’est bien ?

Oui. En 2d, c’est juste magnifique. Les batailles spatiales, si elles font du bruit, sont tout simplement excellentes.  Les scènes d’action sont fluides et aisées à suivre. Les motivations des personnages sont clairement identifiées et leurs changements d’avis cohérents avec les événements ou ce qui leur arrive dans la tronche. Yama et Ezra, protagoniste et deutéragoniste, frères ennemis pourtant globalement du même côté, suivent chacun une évolution, plus ou moins rapide.
Conformément au mythe (au Leijiverse ?) Yuki, Harlock et Yattaran sont de vrais badasses qui déboîtent grave en combat.
En fait, la difficulté est d’accepter qu’Harlock est un personnage secondaire ! Puis c’est Albator, quoi.
Les esprits chagrins trouveront qu’on aurait pu faire mieux.

Comme d’habitudes, les ayatollahs de la canonicité de leur univers favori vont beugler à la trahison tout ça tout ça… Comme d’habitude, je les emmerde cordialement. D’ailleurs, je brûle d’impatience d’aller voir La Désolation de Smaug /The Hobbit ép. 2.

Mais la 3d à laquelle j’ai eu droit est moisie. Pas d’chance pour moi. Autant je me vengerai, si j’ai la chance d’avoir droit à des séances en 2d…

Enregistrer

Publicités
Cet article, publié dans Images animées, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre avis ? Une réponse ?

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s